Agence des services frontaliers du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Document d'information

Janvier 2013

Centre national de ciblage

Aperçu

Le Centre national de ciblage (CNC) est en activité 24 heures sur 24, 7 jours par semaine et a pour mission de veiller à la sécurité nationale et de protéger la santé et la sécurité des Canadiens. À cette fin, il renforce la capacité du Canada de détecter et d'empêcher le mouvement des personnes et des marchandises à risque élevé dès que possible dans le continuum des voyages et du commerce. Le CNC procède au ciblage des voyageurs, des marchandises et des moyens de transport dans les différents modes tout en respectant la mission, la vision, les priorités, les politiques et les procédures de l'ASFC et du programme national de ciblage. Au moyen d'évaluations tactiques des menaces, le CNC assure une communication rapide de l'information et du renseignement au sein de l'ASFC et avec les organismes partenaires afin de repérer les voyageurs et les marchandises à risque élevé avant leur arrivée à la frontière canadienne. En outre, le CNC analyse l'information fondée sur le renseignement, les mesures d'exécution qui en découlent et les données en matière d'observation, en plus d'évaluer les risques s'y rattachant afin de cerner les tendances émergentes et d'établir des indicateurs fondés sur le renseignement qui permettent à l'Agence d'adapter continuellement ses efforts en matière de ciblage en fonction des secteurs constituant une plus grande menace.

Objectifs stratégiques

Les objectifs stratégiques du CNC sont les suivants :

  • gérer la frontière de façon à contribuer à la sécurité du Canada et à faciliter la circulation des personnes et des marchandises;
  • appuyer la modernisation des processus opérationnels de l'Agence afin qu'elle devienne une agence intégrée reconnue pour l'excellence de ses services visant à assurer la sécurité et la prospérité du Canada.

Objectifs tactiques

Les objectifs tactiques du CNC sont les suivants :

  • détecter et empêcher le mouvement des personnes et des marchandises à risque élevé dès que possible dans le continuum des voyages et du commerce;
  • communiquer en temps opportun, avec exactitude et de façon complète et sécuritaire l'information et le renseignement tirés des évaluations des risques aux employés de l'ASFC ainsi qu'aux organismes partenaires pour une intervention coordonnée en matière d'application de la loi.

Évaluation du risque lié aux voyageurs

Le CNC échange de l'information avec le Service des douanes et de la protection des frontières (SDPF) des États-Unis. Ces échanges prennent la forme d'avis de surveillance et d'évaluations de risque et sont réalisés à l'aide des données du programme Information préalable sur les voyageurs/Dossier du passager (IPV/DP) sur les voyageurs arrivant au Canada et aux États-Unis à bord des transporteurs aériens commerciaux. Ces renseignements obtenus au préalable permettent aux agents de l'ASFC en poste au CNC de renforcer la capacité du Canada de détecter et d'empêcher le mouvement de personnes qui présentent un risque élevé.

Au cours d'une journée moyenne, les agents de ciblage :

  • évaluent le risque que présentent 400 à 500 voyageurs aériens jugés à risque élevé sur un total journalier de 70 000 voyageurs aériens;
  • fournissent de l'information sur plus de 130 voyageurs jugés à risque élevé par le SDPF des États-Unis.

Évaluation du risque lié aux marchandises

Le CNC procède également au ciblage du fret aérien et maritime. L'information préalable sur les expéditions commerciales est examinée avant le chargement des cargaisons dans les ports étrangers ou à l'arrivée des expéditions à la frontière canadienne. Les expéditions et le fret qui présentent un risque élevé et qui peuvent constituer une menace pour le Canada sont renvoyés pour un examen au premier point d'arrivée ou d'intervention.

Au cours d'une journée moyenne, les agents de ciblage :

  • examinent l'information sur plus de 4 500 conteneurs maritimes;
  • examinent l'information sur plus de 5 600 expéditions de fret aérien;
  • examinent l'information sur plus de 260 expéditions en route vers le Canada qui sont en transit dans un port des États-Unis;
  • répondent à près de 70 alarmes déclenchées par des expéditions contenant des matières radioactives.

Initiative conjointe de ciblage

Dans le cadre de l'Initiative conjointe de ciblage, l'ASFC et le SDPF procèdent ensemble au ciblage des conteneurs maritimes en transit au Canada ou aux États-Unis alors qu'ils sont en route vers l'autre pays.

Portiques de détection des radiations

Les portiques de détection des radiations s'inscrivent dans un système global d'alerte visant à détecter les matières radioactives illégales qui entrent au Canada. Le CNC répond à toutes les alertes décelées aux portiques. Les agents de ciblage au CNC filtrent l'information reçue et prend la décision, en temps opportun, de ne pas tenir compte de l'alerte ou d'effectuer en renvoi à l'unité autoportée d'inspection régionale aux fins d'examen.

Soutien en matière de renseignement

Le CNC fournit un soutien analytique et opérationnel aux activités d'évaluation des risques, qui représentent une partie intégrale du programme du renseignement de l'ASFC. Le CNC est aussi responsable de réaliser des analyses opérationnelles et tactiques ainsi que de fournir des analyses des tendances à l'appui des activités du renseignement de l'ASFC.

Ligne de surveillance frontalière

Le CNC est un point de contact unique, où les employés de l'ASFC et d'autres organismes nationaux et internationaux peuvent obtenir de l'aide après les heures de bureau. Les agents gèrent aussi les appels faits à la ligne sans frais de surveillance frontalière, une ligne mise en place pour permettre aux membres du programme Partenaires en protection (PEP) et au public en général de dénoncer en tout temps et de façon confidentielle les activités qui semblent illégales à la frontière. PEP est un programme de l'ASFC qui fait appel à la collaboration du secteur privé, sur une base volontaire, en vue de renforcer la sécurité à la frontière.